lundi 5 octobre 2015

REMEMBER

                                                          REMEMBER


            Latitude  N 43° 56' 53.4294" ( +43° 56' 53.4294" )
            Longitude  E 7° 32' 25.713" ( +7° 32' 25.713" )
            5 ou 6 octobre 2120
            Approximativement le milieu de la matinée quelque part en France.
            Un homme scrute son environnement derrière les hublots de son masque à gaz,
            avant de griffonner sur une page.
              " Souvenirs, souvenirs...
            De ce ciel jadis d'un bleu si magnifique et des oiseaux qui y volaient.
            Des montagnes couvertes de forêts, elles-mêmes emplies d'animaux et de vie.
            Des rivières qui parcouraient la terre, abreuvant les hommes de leur eau
            potable et les baignant de leurs ondes claires.
            De la terre qui les nourrissait tous, hommes et bêtes, produisant des aliments
            comestibles pour chacun.
            Des gens vivant au grand air, à la surface, libres d'aller et venir aux quatre
            coins du monde à leur guise sans se soucier du lendemain, ou si peu...
            Comment en est-on arrivés là ?

            Mon fils ne connaîtra jamais tout cela, si tant est que les radiations me laissent
            le loisir d'en avoir jamais un, car il naîtrait sous la terre, dans un de ces
            bunkers qui ont résisté. S'il voit le monde, ce sera sur ces images de papier
            jaunissant, ces vieilles « photos » que les anciens se transmettent et montrent
            aux jeunes qui survivent les premières années.

            Le ciel aujourd'hui est d'une belle palette de gris, plus aucun oiseau n'y vole
            depuis longtemps déjà.
            Des forêts, ne subsiste que des étendues de troncs plus ou moins calcinés
            parsemés d'os blanchis.
            La plupart des rivières sont désormais sèches, et celles qui coulent encore
            sont empoisonnées, imbuvables et mortelles pour les pauvres âmes qui s'y
            risquent.
            La terre ne produit plus rien ou si peu, balayée par les vents radioactifs et
            lessivée par les pluies toxiques et acides qui rongent toute vie.
            Plus personne ne vit à la surface, c'est devenu trop dangereux à cause de tous
            ces poisons dans l'air, l'eau, la terre, et puis il y a les mutants aussi...

            Je dois rentrer, la mort venant du ciel arrive... Il commence à pleuvoir et je n'ai
            pas d'équipement contre elle. "

                  Dessin : Lolanka, Encrage et Couleurs : Franki PéèF et Texte : Damaged
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire